La décroissance des Églises se poursuit

Sans surprise, les chiffres confirment que le recul du christianisme se poursuit en Suisse. L’institut Suisse de sociologie pastorale vient de publier son analyse des statistiques des années 2005-2012. Bien que fortement teinté de la préoccupation de l’Église catholique, ce document intègre des données relatives aux Églises réformées.

Deux Suisses sur trois savent encore s’ils sont réformés ou catholiques, et les demandes de baptême ne semblent pas trop fléchir. C’est déjà ça ! Plus de la moitié des couples protestants ne se marient plus à l’Église et la fréquentation des services religieux est toujours en baisse.

Liens :

Un article sur le site cath.ch

Chronique Juste Ciel du lundi 25 nov.