L’évangélisation en Europe : tour d’horizon radiophonique

logoespace2En octobre 2014, l’émission A vue d’Esprit sur Espace 2 diffusait une série de 5 émissions consacrées à l’évangélisation en Europe.

Les Eglises d’Europe évangélisent à nouveau

Les rapides changements culturels, sociaux et religieux ont marginalisé les Eglises en Europe. Loin de baisser les bras devant la progression de la sécularisation, elles cherchent de nouvelles pistes.
Un tour d’horizon des grandes traditions chrétiennes présentes en Europe nous révèle des initiatives créatives, des lieux “laboratoires” et des changements profonds qui affectent ces institutions séculaires.
Le christianisme n’est pas moribond. Bien que sa présence dans l’espace public et la fréquentation de ses cérémonies soient en diminution constante, sa vitalité ne semble pas entamée. Depuis plus de quarante ans, les constats de recul ne laissent pas indifférents les responsables religieux. Mais les solutions ne sont pas évidentes et les recettes ne fonctionnent qu’un temps. Entre tradition et modernité, les Eglises sont contraintes à faire preuve de créativité pour se réinventer.
Les invités de cette série nous brossent le tableau des lieux dans lesquels se forgent les nouvelles offres, les incidences sur les institutions et les enjeux posés par cette évolution.
Une série proposée par Jean-Christophe Emery


lundi 6 octobre 2014

L’Eglise d’Allemagne à la reconquête de ses terres

Une recherche, publiée en mars 2014, montre que la pratique religieuse diminue dramatiquement en Allemagne. L’Eglise protestante allemande (EKD) s’en inquiète et cherche des parades à ces mouvements de désaffiliation. A mi-chemin entre la culture et la religion, de nombreuses initiatives génèrent de l’enthousiasme et du débat. Faut-il privilégier la tradition chrétienne au risque de ne pas être entendu ou faut-il chercher à tout prix des formes nouvelles au risque de quitter le giron du christianisme ? Fritz Lienhard, pasteur et professeur de théologie pratique à l’Université de Heidelberg ainsi que Frank Thomas, sociologue, nous donnent leur éclairage et montrent les enjeux d’une Eglise qui se cherche.

Ecouter l’émission


mardi 7 octobre 2014

La nouvelle évangélisation catholique

Dès la fin des années 1980, l’expression “nouvelle évangélisation” s’est popularisée dans l’Eglise catholique romaine. Sa progression remonte au soutien de Jean-Paul II qui l’a trouvée en Amérique latine et l’a disséminée aux quatre coins du globe. Benoît XVI s’en est saisi et l’a réinterprété dans son exhortation apostolique “Evangelii Gaudium” (2013). Ce texte fait suite au synode des évêques qui, en 2012, a donné un nouvel élan à la dynamique missionnaire du catholicisme. Claire Lesegretain, grand reporter au journal La Croix (Paris), parcourt cette histoire et évoque avec nous l’actualité et les enjeux de cette “nouvelle évangélisation”.

Ecouter l’émission


mercredi 8 octobre 2014

Les protestants français : une minorité active

Elle ne représente que quelques pour-cent de la population française, mais elle se montre très active. L’Eglise protestante unie de France (EPUF), résultant de la récente fusion entre réformés et luthériens, dispose même d’un poste à mi-temps dédié à l’évangélisation. Andy Buckler, titulaire du poste, est un pasteur issu de l’Eglise d’Angleterre. Il évoque les stratégies qu’il met en place et les initiatives locales ou régionales. Il évoque également les spécificités de l’approche réformée par rapport aux initiatives évangéliques ou catholiques.

Ecouter l’émission


jeudi 9 octobre 2014

Le pragmatisme britannique fait ses preuves

L’Eglise d’Angleterre suis de près son déclin progressif. Non pas pour s’apitoyer sur son sort, mais bien pour chercher à mieux motiver ses troupes. A l’affût des moindres soubresauts statistiques, plusieurs organismes s’intéressent à l’évolution de la société pour fournir à l’Eglise anglicane de quoi travailler son avenir. Deux spécialistes des chiffres nous permettent de dresser le portrait d’une Eglise qui s’engage résolument dans un combat contre la sécularisation. Bev Botting est responsable des statistiques pour l’Eglise d’Angleterre. Peter Brierley est consultant indépendant. Il évoque la situation particulière de Londres qui enregistre, dans certains quartiers, des signes de progression religieuse.

Ecouter l’émission


vendredi 10 octobre 2014

Le bourgeonnement des « fresh expressions »

Depuis dix ans, des formes de micro-Eglises ont colonisé progressivement le territoire britannique. On estime à 2’000 le nombre de ces groupes d’environ 40 personnes qui se rassemblent pour vivre leur vie chrétienne. Appelés “fresh expressions”, ces groupes sont très variés. Certains sont plus litugiques et méditatifs. D’autres s’intéressent aux businessmen de la city londonnienne. D’autres encore s’adressent aux familles avec enfants ou aux mères célibataires. George Lings est l’un des meilleurs connaisseurs de ces “fresh expressions”. Il nous résume leur histoire et nous explique le fonctionnement de ce que l’Eglise d’Angleterre nomme désormais son “économie mixte”, une cohabitation de l’ancien et du nouveau.

Cette évolution génère de l’intérêt de la part de nombreuses Eglises en Europe et aux Etats-Unis. En Suisse, la pasteure zurichoise Sabrina Muller est devenue la cheville ouvrière du mouvement. Elle consacre actuellement une thèse à cette nouvelles forme de communautés et nous explique comment elle inscrit ses propres initiatives paroissiales dans la créativité induite par les “fresh expressions”.

Ecouter l’émission

Abonnez-vous à notre lettre de nouvelles.